Optimization of culture conditions for antimetabolite production by a rare tea garden actinobacterial isolate, Amycolatopsis sp. ST-28

Alam, M., and *Jha, D. K.

Microbial Ecology Laboratory, Department of Botany, Gauhati University, Guwahati-781014, Assam, India
*Correspondence to: [email protected]

Abstract:

Background: Microbial metabolites are of great importance to the pharmaceutical industries. There is an urgent need of novel microbial metabolites in the present scenario to combat antimicrobial resistance. Selection and screening of potent microbial strains for production of antimicrobial metabolites as well as optimization of their culture conditions is of utmost importance in drug discovery. Therefore, the study was carried out to evaluate the effect of nutritional and cultural conditions on the production of bioactive metabolites by a rare tea garden actinobacterial strain Amycolatopsis sp. ST-28. Materials and methods: Submerged fermentation of the actinobacterial isolate was carried out on different culture media and different culture conditions such as carbon and nitrogen sources, inoculum volume, pH, fermentation period and agitation speed. The culture filtrate was assayed against Staphylococcus aureus. Agar well diffusion method was employed to determine the maximum diameter of zone of inhibition (mm). The dried mycelial weight (mg) in a fixed volume of culture media was used for the determination of the total biomass produced. Results: Maximum bioactive metabolite and biomass production was observed when submerged fermentation was carried out with mannose and peptone respectively as a sole carbon and nitrogen source. Maintaining other environmental parameters viz. inoculum 11% (v/v), pH of 6.5, temperature of 32ºC and incubation period of 11 days at 150 rpm were found optimum for maximum antimicrobial activity. Conclusion: This study demonstrated optimized cultural conditions for improved production of antimicrobial compound by Amycolatopsis sp. ST-28

Keywords: Amycolatopsis, antimicrobial, submerged fermentation, optimization.

 

Optimisation des conditions de culture pour la production d’antimétabolites par un isolat rare d’actinobactéries de jardin de thé, Amycolatopsis sp. ST-28

Alam, M., and *Jha, D. K.

Laboratoire d’écologie microbienne, Département de botanique,
Université Gauhati, Guwahati-781014, Assam, India

* Correspondance à: [email protected]

Abstrait

Contexte: Les métabolites microbiens revêtent une grande importance pour les industries pharmaceutiques. Il existe un besoin urgent de nouveaux métabolites microbiens dans le scénario actuel pour lutter contre la résistance aux antimicrobiens. La sélection et le criblage de souches microbiennes puissantes pour la production de métabolites antimicrobiens, ainsi que l’optimisation de leurs conditions de culture, revêtent une importance capitale pour la découverte de médicaments. Par conséquent, l’étude a été réalisée pour évaluer l’effet des conditions nutritionnelles et culturelles sur la production de métabolites bioactifs par une rare souche d’actinobactéries de jardin de thé, Amycolatopsis sp. ST-28. Matériels et méthodes: La fermentation immergée de l’isolat actinobactérien a été réalisée sur différents milieux de culture et différentes conditions de culture tels que les sources de carbone et d’azote, le volume d’inoculum, le pH, la période de fermentation et la vitesse d’agitation. Le filtrat de culture a été testé contre Staphylococcus aureus. La méthode de diffusion sur puits d’agar a été utilisée pour déterminer le diamètre maximum de la zone d’inhibition (mm). Le poids du mycélium séché (mg) dans un volume fixe de milieu de culture a été utilisé pour la détermination de la biomasse totale produite. Résultats: Une production maximale de métabolites bioactifs et de biomasse a été observée lors de la fermentation en immersion avec du mannose et de la peptone, respectivement, comme seule source de carbone et d’azote. Maintenir d’autres paramètres environnementaux à savoir. inoculum 11% (v / v), pH de 6,5, température de 32 ° C et période d’incubation de 11 jours à 150 tr / min ont été jugés optimaux pour une activité antimicrobienne maximale. Conclusion: Cette étude a démontré des conditions de culture optimisées pour une production améliorée de composé antimicrobien par Amycolatopsis sp. ST-28

Mots clés: Amycolatopsis, antimicrobien, fermentation en immersion, optimisation

Download full journal in PDF below

Optimization of culture conditions for antimetabolite production by a rare tea garden actinobacterial isolate, Amycolatopsis sp. ST-28