Prevalence and risk factors of acute gastroenteritis caused by Rotavirus among children in tertiary hospitals, southeastern Nigeria

*1Igwe, D., 2Oshun, P., 2Osuagwu, C., 1Efunshile, A., and 2Oduyebo, O.

1Department of Medical Microbiology, College of Medicine/Alex Ekwueme Federal University Teaching Hospital, Abakaliki, PMB 102, Ebonyi State, Nigeria
2College of Medicine/Lagos University Teaching Hospital, Idi-Araba, University of Lagos, Nigeria*Correspondence to: [email protected]

Abstract:
Background: Diarrhea is a worldwide problem and rotavirus is the commonest viral etiologic agent. In Nigeria, diarrhea causes more than 315,000 deaths of preschool-age children annually. In Ebonyi State, it is among the leading causes of pediatric emergency visits and one of the major causes of infant morbidity and mortality. This study was aimed at determining the prevalence and associated risk factors of acute gastroenteritis due to rotavirus infection among under-five children in Abakaliki, Ebonyi state.

This was a cross-sectional study of 275 children under 5 years of age hospitalized for acute watery diarrhea, who were consecutively recruited into the study. Stool samples were collected from each child for rotavirus antigen detection using an enzyme-linked immunosorbent assay (ELISA). Socio-demographic information of each child and selected risk factors were collected using structured questionnaire. Data analysis was done on SPSS software version 20.0, and association of demographic characteristics and risk factors with rotavirus diarrhoea was measured using Chi-square test, odds ratio (and 95% confidence interval). Significant value was set at p < 0.05.

Results: The prevalence of rotavirus diarrhea among children under 5 years of age in this study was 26.5% (73/275). Aside from educational level of the mothers, there was no significant association between any of the socio-demographic characteristics and prevalence of rotavirus diarrhoea (p>0.05). Although the prevalence of diarrhoea in the children was lower with the use of maize gruel (pap) as weaning feed (26.3%, 71/270) compared to the use of other complementary feeding such as ‘Cerelac’ and ‘NAN’ (40%, 2/5), this association did not reach a significant level (OR=0.5352, 95% CI=0.0875-0.3270, p=0.6110), probably due to the small number of children weaned using other complementary feeds. Conclusion: The relatively high prevalence of rotavirus diarrhea in children under 5 years of age in this study is an indication of the need for the parents/guardians of these children to improve child feeding hygiene.

Keywords: Acute gastroenteritis, Rotavirus, ELISA, antigen test, children, Abakaliki, Nigeria

Résumé:
Contexte: La diarrhée est un problème mondial et le rotavirus est l’agent étiologique viral le plus courant. Au Nigeria, la diarrhée provoque chaque année plus de 315 000 décès d’enfants d’âge préscolaire. Dans l’État d’Ebonyi, c’est l’une des principales causes de visites aux urgences pédiatriques et l’une des principales causes de morbidité et de mortalité infantiles. Cette étude visait à déterminer la prévalence et les facteurs de risque associés de gastro-entérite aiguë due à une infection à rotavirus chez les enfants de moins de cinq ans à Abakaliki, dans l’État d’Ebonyi.

Méthodologie: Il s’agissait d’une étude transversale portant sur 275 enfants de moins de 5 ans hospitalisés pour diarrhée aqueuse aiguë, qui ont été recrutés consécutivement dans l’étude. Des échantillons de selles ont été prélevés sur chaque enfant pour la détection de l’antigène du rotavirus à l’aide d’un dosage immuno-enzymatique (ELISA). Les informations sociodémographiques de chaque enfant et les facteurs de risque sélectionnés ont été collectés à l’aide d’un questionnaire structuré. L’analyse des données a été effectuée sur le logiciel SPSS version 20.0, et l’association des caractéristiques démographiques et des facteurs de risque avec la diarrhée à rotavirus a été mesurée à l’aide du test du chi carré, du rapport de cotes (et de l’intervalle de confiance à 95%). La valeur significative a été fixée à p<0,05.

Résultats: La prévalence de la diarrhée à rotavirus chez les enfants de moins de 5 ans dans cette étude était de 26,5% (73/275). Mis à part le niveau d’éducation des mères, il n’y avait pas d’association significative entre les caractéristiques sociodémographiques et la prévalence de la diarrhée à rotavirus (p>0,05). Bien que la prévalence de la diarrhée chez les enfants ait été plus faible avec l’utilisation de gruau de maïs (pap) comme aliment de sevrage (26,3%, 71/270) par rapport à l’utilisation d’autres aliments complémentaires tels que «Cerelac» et «NAN» (40%, 2/5), cette association n’a pas atteint un niveau significatif (OR=0,5352, IC 95%=0,0875-0,3270, p=0,6110), probablement en raison du faible nombre d’enfants sevrés utilisant d’autres aliments complémentaires.

Conclusion: La prévalence relativement élevée de la diarrhée à rotavirus chez les enfants de moins de 5 ans dans cette étude est une indication de la nécessité pour les parents/tuteurs de ces enfants d’améliorer l’hygiène alimentaire des enfants.

Mots-clés: Gastro-entérite aiguë, Rotavirus, ELISA, test d’antigène, enfants, Abakaliki, Nigeria

Download full journal in PDF format below

Prevalence and risk factors of acute gastroenteritis caused by Rotavirus among children in tertiary hospitals, southeastern Nigeria